Auberge Val Joli | Le Val Joli
18
page-template-default,page,page-id-18,ajax_updown,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

LE VAL JOLI

LE CADRE

Les massifs qui nous entourent, les vallées qui les sillonnent et tous les paysages qui les habillent saisons après saisons offrent une beauté et une diversité sans égal.
 La faune et la flore qui peuplent cet environnement sont d’une richesse et d’une authenticité uniques. Les hommes qui ont peuplé ces montagnes depuis des millénaires ont su se fondre dans ce milieu jusqu’à en faire littéralement partie.

Développant une agriculture et des activités pastorales adaptées aux contraintes rigoureuses de la montagne mais aussi un artisanat et une architecture traditionnelle typiques.
 Plus récemment quelques industries également très spécifiques ont fini de meubler ce décor avec l’exploitation de minerais dont subsistent quelques mines, l’hydroélectricité, sans oublier des stations de ski mondialement connues.

 

Cet héritage unique est la promesse pour chacun de vivre un séjour à la hauteur de ses espérances, avec :
•    Tout ce que l’on peut attendre d’un milieu de tradition rurale avec ses villages, ses hommes, ses campagnes et ses troupeaux.
•    Un riche patrimoine religieux (églises baroques), militaire (fortifications) et industriel (hydroélectricité, mines) et un artisanat local développé et accueillant.
•    Tous les plaisirs et les sensations d’une multitude de loisirs et d’activités sportives avec des infrastructures modernes au coeur d’une région magnifique.

SON HISTOIRE

Tout le monde dans notre vallée connaît “l’ancien bâtiment des douanes” érigé en 1915. Depuis des kilomètres et avant même d’arriver à Bourg Saint Maurice, les voyageurs pouvaient apercevoir l’imposante silhouette de cette construction du début du XXe siècle.
Ce qui était au départ une auberge, étape vers le col du Petit Saint Bernard, devint ensuite un centre d’hébergement et d’entraînement sportif des douanes françaises.

 

À l’abandon depuis près de 20 ans, le bâtiment principal et son annexe continuaient à dominer Séez, tristes sentinelles sur la route de l’Italie, aux grands regrets des habitants du village.
Aujourd’hui après deux années de restauration, le Val Joli renaît sur ses fondations du siècle passé.

 

L’auberge ouvre à nouveau ses portes aux voyageurs et vacanciers, proposant restauration, salons, suites et chambres désormais dotées de tout le confort moderne, au cœur d’une architecture authentique.

NOUS SAURONS VOUS GUIDER DANS VOS CHOIX ET DANS L’ORGANISATION DE VOTRE SÉJOUR.